force de l'habitude (bis)

(thomas bernhard)

Nouvelle version de la comédie Die Macht der Gewohnheit de Thomas Bernhard (1974).
Nouvelle traduction, autres acteurs et presque sans décor.

Première : mai 2010, Scène Nationale de Sète - Balaruc-le-Vieux (FR)

Première version ('Force de l'habitude') date de 2003.

Le texte

L'Autrichien Thomas Bernhard (1931-1989) a écrit le texte dramatique 'Die Macht der Gewohnheit' en 1974, le qualifiant de comédie. Il y brosse le portrait féroce d'un prétendu artiste qui nourrit de grandes ambitions mais est, hélas, dénué de talent. C'est sous la devise ‘Usage rend maître !’ que cette sorte d'artiste se tyrannise lui-même son entourage.
Bernhard a écrit ce texte un an après la mort du célèbre violoncelliste catalan Pablo Casals. La grandeur de Casals est mise en regard de l'inanité de Caribaldi, un directeur de cirque qui, dans sa roulotte de cirque, répète soir après soir avec sa troupe 'Le Quintette de la Truite' de Schubert. Tout comme les truites qui nagent à contre-courant, il veut contre toute attente parvenir à la perfection. Comme toujours, chez Bernhard, la question est de savoir quand il défend passionnément ses personnages, et quand il les ridiculise sans merci.
Waas Gramser et Kris de Trier ont fait une nouvelle traduction à partir du texte allemand original. Avec 'Force de l'habitude', Comp.Marius met pour la première fois en scène, en 2003, un texte de Thomas Bernhard; en 2005 quelques-uns des ‘dramascules’ de sa main sont joués dans le spectacle de collage 'La Petite Interrogation'.

Collaborateurs

Traduction : Waas Gramser, Marie Bos
Jeu : Waas Gramser, Kris Van Trier, Marie Bos, Benny Claessens, Eline Kuppens

Presse

Playlist

juin2010

mai2010