school in residence

Des étudiants de 3e des écoles supérieures des arts quittent les bancs de l'école pour se frotter à la pratique d'un collectif de compagnies et d'artistes. En matière de texte et de jeu théâtral, chaque membre de ce collectif a, certes, sa spécialité : théâtre de plein air, répertoire classique, création de textes, films, documentaires, e.a.
Mais l'initiative veut jeter un pont entre le milieu protégé de l'école et la réalité de la pratique artistique.

Démarche

Au minimum deux enseignants issus de deux compagnies différentes travaillent avec les étudiants sélectionnés durant un trimestre complet. Ce travail s'effectue dans les locaux mêmes de la compagnie. Chaque enseignant assure seul un bloc de cinq semaines, tout en dialoguant avec l'autre enseignant sur son travail. Cette démarche permet au membre d'une compagnie en activité de nouer le dialogue avec une école, sans délaisser (trop) longtemps sa propre pratique.

De plus, tous les mois, une des compagnies organisera à résidence (ou dans un autre endroit à déterminer) un cabinet de lecture. À cette occasion, des étudiants de 2e année, issus de différentes écoles de théâtre, liront avec la compagnie une pièce ou un texte. Ainsi, toutes les compagnies associées au projet seront effectivement impliquées et d'ici la fin de l'année scolaire, les étudiants (et les membres du collectif) auront lu pas moins de neuf pièces ou textes.

Au cours du trimestre de travail, tous les membres du collectif mettent leur espace de travail à disposition, pour autant qu'il soit disponible et ils peuvent, en outre, être sollicités pour assurer des interventions thématiques, telles que des rencontres et de courts ateliers.

Le projet a de la marge pour se développer encore. L'objectif de départ est d'être actif pendant au moins un trimestre par année scolaire et de réaliser neuf cabinets de lecture mensuels durant l'année scolaire. De plus, le projet ne se lie pas à une seule école. Dans une phase ultérieure, le collectif est susceptible de s'élargir à d'autres compagnies.

Contexte

School In Residence est né, d'une part, d'un besoin de rencontres avec une nouvelle génération de comédiens et, d'autre part, d'un dialogue entre compagnies et créateurs proches. Il se définit comme un work-in-progress à domicile, comme un complément à l'axe de travail « produire-exporter » d'une compagnie. Il s'agit à la fois d'un plaidoyer pour le dialogue et la diversité et d'un exemple de solidarité et d'auto-organisation, ancré dans la pratique.

Une initiative de Comp.Marius en collaboration avec Berlin, Martha!tentatief, ‘t Barre Land (NL), Maaike Neuville, Bas Devos.

Lancement du projet : année scolaire 2015-2016.